Vers une base des enquêtes de bien-être subjectif

Au fil des ans, les questions sur le bien-être subjectif se sont invitées dans un nombre croissant d’enquêtes, ponctuelles, régulières ou de panel. C’est une aubaine pour les chercheurs, mais qui doivent d’abord savoir que ces sources existent. En effet, les enquêtes en question sont rarement des enquêtes dédiées uniquement au bien-être. Multi-thématiques, elles embarquent des questions sur un éventail de thèmes, le bien-être subjectif constituant le plus souvent un élément mineur.

En pratique, la sérendipité semble être un vecteur central de diffusion des données : on tombe sur un article ou une présentation qui utilise une source de données alors inconnue, qu’on ajoute à son répertoire de sources possibles. Ce système fonctionne tant bien que mal, mais il désavantage les jeunes chercheurs, qui doivent s’appuyer sur le répertoire éventuel de leurs encadrants, et ralentit l’exploitation de nouvelles sources de données.

Ce constat n’est pas neuf : il a été à l’origine de la World Database of Happiness. Face à la dispersion des publications entre journaux de plusieurs champs scientifiques, cette base a entrepris de coder de manière unifiée les publications sur le bien-être subjectif, en fonction des sources de données, des approches et des questions utilisées.

Nous nous proposons maintenant de réaliser une entreprise similaire, mais avec les sources de données elles-mêmes. Il s’agirait pour nous de créer le noyau d’une base collaborative, où les chercheurs du domaines viendraient tout autant ajouter l’information qu’en chercher. Nous imaginons bien que le problème a déjà dû se poser dans d’autre domaines. D’où nos questions : existe-t-il des exemples d’initiatives de ce type ? Quels sont les outils disponibles aujourd’hui pour héberger une telle base de données collaborative, permettant à la fois la consultation et la modifications ? Nous souhaiterions aller plus loin que l’évident Wiki, et de fournir une forme d’API qui permettre une interrogation forte de cette base.

Les commentaires sont ouverts à vos remarques et suggestions.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.